COMMENT SE PERDRE ?

Cette partie comprend les processus, la mise en œuvre et l’exécution du parfait plantage 😄.

D’abord, tu ne lis pas le roadbook, c’est la base, le fondement d’un futur plantage bien maitrisé. Après tout, c’est une épreuve en équipe, il y en aura forcément un qui l’aura lu pour toi.

Ensuite, mais ça, c’est une lapalissade, tu n’écoutes pas le briefing, trop occupé à fêter tes retrouvailles avec d’anciennes connaissances sportives.

Normalement, une fois parti, tu vas suivre tranquillement le peloton, le gars de devant qui lui aussi suit le gars de devant, qui lui aussi suit le gars de devant ….bref,… tu vois où je veux en venir ?

Après, pourquoi s’affoler, le parcours est balisé, c’est un GR, il n’y a qu’à suivre les marques blanches et rouges. C’est pas faux sauf que personne n’a jamais dit que seul le GR62 était marqué en blanc et rouge. Tu croiseras sur le parcours le GR66, le GR62A, le GR6 …. blanc, rouge, blanc rouge, banc rouge …tu vois où je veux en venir ?

Les kilomètres filent, tout va bien, le confort s’installe, l’assurance que tout va bien aussi, ça tchatche sévère dans l’équipe, de plus en plus, ça blague, ça chambre, bref, ça se déconcentre un peu. Pas grave, tu es en équipe, si ce n’est pas toi, c’est surement un autre qui va être vigilant à ta place. Bref …. tu vois où je veux en venir ?

Enfin le sommet, trop facile, maintenant, le plus simple reste à venir, faire demi tour et rentrer par le même chemin. Franchement, tu ne t’es pas perdu à l’aller, comment tu veux te perde au retour, tu connais le parcours, trop facile. La fatigue s’installe, ton pote commence à coincer, il a vomito, ça t’inquiète vachement plus que là où tu mets les pieds, pourvu qu’il tienne, que vous restiez solidaire. Et pendant ce temps, c’est qui qui suit le balisage ? Bref….

Km 100, toujours invaincu, même pas 100 mètres en bonus, ça va le faire. Il fait nuit, tu as sommeil, l’approche de Millau est plus technique, les sentiers se multiplient aussi …bref….tu la sens la recette parfaite : nuit + dodo + sentiers dans tous les sens ?

PS : Toute ressemblance avec des personnes ou des situations ayant existé ne saurait être que fortuite

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.